Présentation

Sans analyser la question de façon plus approfondie, on peut dire que les corpuscules blancs sont des organismes microscopiques plus complexes qu’il n’y paraît. Tenter d’obtenir des extraits à partir de la masse serait aussi hasardeux que de presser des animaux entiers, souris ou grenouilles, pour étudier leurs capacités digestives. Elie Metchnikoff, 1908

Matthew Albert

Directeur du département

Depuis la découverte du système immunitaire de l’hôte, les chercheurs de l’Institut Pasteur sont captivés par sa beauté inhérente. Et après plus de 100 ans, ceux-ci demeurent d’une grande humilité face à sa complexité. Répartis sur 14 unités de recherche et 2 plates-formes techniques, les 166 scientifiques du département d’Immunologie partagent un même intérêt : explorer les processus immunologiques fondamentaux, dans l’espoir de fournir un nouvel éclairage sur la pathogenèse des maladies, d’inspirer le développement de nouveaux vaccins et de mettre au point de nouvelles stratégies thérapeutiques. Ils ont comme engagement commun de former la prochaine génération de scientifiques à une recherche d’excellence dans le domaine de l’immunologie.

Les recherches menées au sein du département s’articulent autour de trois grands thèmes.

 

Développement du système immunitaire.

Premiers précurseurs hématopoïétiques apparaissant dans le sac vitellin, organisation des tissus lymphoïdes, concurrence pour une niche et des ressources uniques définissant le répertoire immunitaire et les mécanismes assurant l’homéostasie... Le développement du système immunitaire est étroitement lié à notre relation avec les organismes commensaux et leur capacité à répondre aux agents infectieux et transformations malignes. Les unités de recherche dirigées par Ana Cumano, James DiSanto, Gérard Eberl, Ludovic Deriano et Antonio Freitas nous aident à mieux comprendre ces aspects.

 

Réponses immunitaires innées et adaptatives.

Circulation, prolifération et différenciation des cellules lors de la réponse de l’hôte, voies de signalisation contrôlant ces processus... La compréhension du mode du fonctionnement des réponses immunitaires innées et adaptatives requiert un effort coordonné reposant sur des approches de pointe en matière de biochimie, d’imagerie et de physiologie cellulaire. Les unités de recherche dirigées par Andres Alcover, Philippe Bousso, Pierre Bruhns, Caroline Demangel et Sandra Pellegrini révèlent des informations critiques sur l’interaction entre les deux branches de notre système immunitaire et sur le mécanisme par lequel les micro-organismes subvertissent la réponse de l’hôte en leur faveur.

 

Pathologie immunitaire et immunothérapie.

La réponse immunitaire est souvent associée à l’image d’une épée à double tranchant : pathogène en cas d’infection chronique et d’auto-immunité, mais protectrice lorsqu’elle contrôle les cellules en cours de transformation maligne ou lors d’une vaccination. Les unités de recherche dirigées par Matthew Albert, Claude Leclerc, Hugo Mouquet et Lars Rogge étudient la régulation de l’immunité dans la maladie, en vue d’inspirer de nouvelles modalités diagnostiques et thérapeutiques. Les chercheurs du département mettent en œuvre une approche hautement collaborative. Leurs programmes ne couvrent pas seulement les domaines mentionnés. Ils établissent également des liens avec différentes disciplines : virologie, bactériologie, parasitologie, biologie cellulaire, génétique, biologie du développement et épidémiologie.

Outre les unités de recherche, le département héberge également deux grandes plates-formes : la plate-forme de cytométrie et le centre d’Immunologie humaine, qui dépendent tous les deux du réseau Imagopole, dirigé par Spencer Shorte. Les deux structures mettent à la disposition des chercheurs des technologies de pointe. Elles leur donnent également l’opportunité de participer à des cours de formation et d’intégrer des groupes d’utilisateurs, répondant ainsi au mieux aux besoins de la communauté scientifique.

S’attachant à décrypter l’immunité de l’hôte depuis près d’un siècle, le département fait aujourd’hui référence en matière de formation des futures générations d’immunologistes. Les cours d’immunologie dispensés par certains membres du département en cursus de master sont considérés comme les plus prestigieux en France. De nombreux étudiants du monde entier viennent ainsi assister à des conférences en immunologie fondamentale et appliquée. Les unités de recherche du département accueillent également des étudiants en master et en thèse, ainsi que des post-doctorants. Elles comptent actuellement 34 étudiants, à différents stades de leur formation.

Les liens de ce site Web vous permettent d’explorer les différentes activités en cours au sein du département d’Immunologie, ainsi que l’Institut Pasteur et son environnement. Vous trouverez également un calendrier des séminaires et événements, un lien vers le cours d’immunologie et une liste complète des opportunités de formation offertes par l’Institut. Nous vous invitons aussi à découvrir les résumés des thèmes de recherche, ainsi que des extraits de publications récentes. Enfin, vous pourrez accéder aux descriptions de nos locaux et à une section fournissant des informations sur les politiques et procédures des départements.

 

Le département d’Immunologie tient à remercier ses précieux mécènes pour leur soutien. Ceux-ci nous permettent de maintenir un environnement académique de qualité au sein du département.

 

Mis à jour le 23/01/2014

Agenda

Tout l'agenda