Biologie du développement & cellules souches

De la cellule à l’organisme intégré, les travaux menés en biologie du développement couvrent un large spectre de recherches multidisciplinaires. Plusieurs projets s’orientent vers l’étude des cellules souches et de leur potentiel en biomédecine.

 

 

 

Le département Biologie du développement cherche à comprendre comment un organisme multicellulaire comme l’Homme, ayant un fonctionnement hautement intégré, se construit à partir d’une cellule unique, à savoir l’œuf fécondé.

 

Les sujets de recherche peuvent être regroupés autour de quatre problématiques centrales :

 

  • identifier les mouvements et migrations des cellules de l’embryon nécessaires à la formation des organes et des tissus, ainsi que les échanges d’information utilisés pendant ce processus ;
  • définir comment l’identité de chaque cellule est établie et maintenue à travers les mécanismes de programmation spécifiques ;
  • établir le rôle des cellules souches, prépondérantes dans l’embryogenèse mais également dans les mécanismes de régulation et de maintenance des tissus adultes ;
  • élucider les rôles respectifs de l’inné et des facteurs non génétiques dans le phénotype développé par l’individu et leurs contributions génétiques à la résistance de l’hôte aux maladies infectieuses et/ou aux maladies congénitales et métaboliques.

 

Le projet des laboratoires d’excellence (LabEx) Revive du département compte parmi les lauréats du prestigieux programme gouvernemental « Investissements d’avenir ». Le financement sur dix ans permettra de fédérer et de coordonner le projet Revive – un réseau pasteurien et francilien d’experts en cellules souches – pour, à terme, créer un pôle reconnu mondialement en médecine régénérative.

 

Agenda

Tout l'agenda