Association Pasteur-Weizmann

L'Institut Weizmann est un institut de recherche qui, par bien des aspects, ressemble à l'Institut Pasteur. C'est en effet sur le modèle de l'Institut Pasteur, où il avait séjourné peu avant la première guerre mondiale, que le chimiste Chaïm Weizmann créa l'institut qui, en 1950, devait prendre son nom.

 

 

" Le Conseil Pasteur-Weizmann est le symbole même d’une concertation au plus haut niveau entre scientifiques pour l’amour de la science et pour le bien de l’homme, au-delà des frontières
Simone Veil

 

institut-weizmann.jpg

 

Situé au cœur d'une orangeraie, à une vingtaine de kilomètres de Tel-Aviv et une cinquantaine de Jérusalem, cet institut est, par sa taille, le nombre de ses chercheurs, son budget, comparable à l'Institut Pasteur. Sa structure de financement est, elle aussi, similaire à celle de l'Institut Pasteur. Institut indépendant, il bénéficie d'une aide de l'État, d'un puissant réseau de donateurs, de ressources propres et de revenus industriels. Et comme l'Institut Pasteur, il est impliqué dans des enseignements de haut niveau. A la différence de l'Institut Pasteur, ses activités concernent aussi la physique, les mathématiques et l'environnement, même si près des deux tiers de ses laboratoires s'intéressent essentiellement à la biologie, avec en particulier une "force de frappe" importante dans les domaines du cancer, de l'immunologie cellulaire et des neurosciences.

L'Institut Weizmann a acquis une notoriété internationale qui le situe parmi les plus prestigieux centres de recherche au monde.
Ses chercheurs entretiennent des collaborations avec de nombreux laboratoires en dehors d'Israël, en particulier aux Etats-Unis et en Allemagne. Grâce à "Pasteur-Weizmann" ces collaborations s'étendent désormais à l'Institut Pasteur.


Activités scientifiques

1- Projets de recherche collaborative Pasteur-Weizmann

Le Conseil Pasteur-Weizmann soutient des projets de recherche impliquant chacun au moins un laboratoire de l'Institut Pasteur et un laboratoire de l'Institut Weizmann. Chaque projet retenu reçoit, pendant deux années successives, une subvention annuelle de 70.000 € par an à répartir également entre les laboratoires concernés. Les projets, soumis en réponse à un appel d'offre annuel, sont expertisés et classés par deux comités d'experts (un dans chaque institut). Sur la base de l'avis de ces comités, le Président du Conseil Scientifique de Pasteur-Weizmann, assisté des deux coordinateurs scientifiques, sélectionne chaque année deux à trois nouveaux projets. A ce jour, 43 projets ont été financés par Pasteur-Weizmann.

 

2- Les échanges de visiteurs Pasteur-Weizmann

Chaque année trois à quatre chercheurs de chaque institut séjournent, aux frais de Pasteur-Weizmann, pendant une semaine dans l'institut partenaire pour s'y faire connaître (conférence, séminaire, tables rondes) et y visiter les laboratoires avec lesquels ils seraient susceptible d'interagir. Ces visites de laboratoires et les contacts avec les chercheurs sont organisés par un hôte local qui prend le visiteur en charge pendant son séjour.

 

3- Les Symposia Pasteur-Weizmann

Tous les deux ans, en alternance à Pasteur et à Weizmann, le Conseil Pasteur-Weizmann organise un symposium sur un thème spécifique. Il réunit une trentaine de chercheurs, principalement des deux instituts, pour y présenter leurs travaux et perspectives.

 

4- Les projets collaboratifs multinationaux

Depuis 2001, le Conseil Pasteur-Weizmann cherche à élargir ses programmes de recherche collaborative à d'autres instituts d'excellence européens. Un premier programme de recherches sur le développement de nouvelles molécules anticancéreuses dérivées de l'acide rétinoïque a été lancé entre l'Institut Pasteur, l'Institut Weizmann et l'Institut Mario Negri (Milan - Italie).

 

5- Les enseignements doctoraux

Un accord a été conclu en 2002 entre l'Institut Pasteur, l'Institut Weizmann et le Conseil Pasteur-Weizmann pour l'échange d'enseignants de haut niveau et d'étudiants dans le cadre des enseignements spécialisés de niveau pré-doctoral (équivalent aux DEA et thèses dans le système français) et post-doctoral dispensés au Département des Enseignements de l'Institut Pasteur et à la Feinberg Graduate School de l'Institut Weizmann.


Allocations de recherche

Allocations post-doctorales

Chaque année depuis 2002, deux allocations post-doctorales sont disponibles pour assurer l'accueil dans chacun des instituts de jeunes scientifiques issus de l'institut partenaire ayant acquis leur doctorat depuis moins de 6 ans. Ce programme a pour but de favoriser l'implication des jeunes chercheurs dans la collaboration Pasteur-Weizmann.


Historique et organisation de Pasteur-Weizmann

Historique

Le 9 décembre 1974, Robert Parienti, Délégué Général de l'Institut Weizmann pour l'Europe, était reçu par le Ministre de la Santé, Madame Simone Veil. Au cours de cette entrevue, où fut évoqué l'isolement dans lequel vivaient les chercheurs israéliens, Mme Veil émit pour la première fois l'idée d'un jumelage entre l'Institut Pasteur et l'Institut Weizmann et assura Robert Parienti de son soutien actif pour le cas où cette idée serait retenue à Pasteur et à Weizmann. Quelques semaines plus tard, André Lwoff se rendit à l'Institut Weizmann en compagnie de Robert Parienti. Et c'est dans l'avion qui les emmenait vers Israël que naquit l'idée d'associer officiellement l'Institut Pasteur et l'Institut Weizmann dans la lutte contre le Cancer, une action incontestable, placée hors de portée de toute critique sectaire ou politique.
Cette idée fut accueillie avec enthousiasme par les Directeurs des deux instituts, Michael Sela (Institut Weizmann) et Jacques Monod (Institut Pasteur). Avec un courage peu commun dans le contexte politique de l'époque Mme Veil, alors Ministre de la Santé, accepta d'entrée de jeu de devenir Président d'Honneur du Conseil Pasteur-Weizmann. Elle n'a depuis jamais ménagé son temps et ses efforts pour apporter à cette institution un soutien constant, sans lequel Pasteur-Weizmann n'aurait sans doute pas survécu à l'enthousiasme des premiers instants.

La création du "Conseil Pasteur-Weizmann pour la Lutte contre le Cancer" fut annoncée le 28 mars 1975 au cours d'une conférence de presse présidée par Mme Simone Veil et par Jacques Monod, orchestrée par Léon Zitrone et diffusée en direct par l'ORTF.

Depuis, plus de 35 ans ont passé. Et la collaboration Pasteur-Weizmann continue de se développer dans le cadre d'une organisation rigoureuse et grâce à l'existence d'un soutien financier spécifique.

 

Structure administrative et Organisation

Le Conseil Pasteur-Weizmann est une association de type "Loi de 1901", statutairement indépendante de l'Institut Pasteur et de l'Institut Weizmann. Elle a pour objet de collecter des fonds qui seront reversés à parts égales aux deux instituts bénéficiaires pour servir à favoriser la collaboration de chercheurs des deux instituts dans la recherche contre le cancer.
Le Conseil d'administration :
 

Le Conseil Pasteur-Weizmann est dirigé par un Conseil d'Administration nommé par une Assemblée Générale, elle-même constituée de donateurs et de personnalités réputées pour leurs compétences administratives, scientifiques ou financières. Il est renouvelable par moitié tous les trois ans et élit son Président parmi ses membres.

Le Conseil Scientifique :
Le Conseil d'Administration s'appuie pour ses décisions scientifiques sur un Conseil Scientifique constitué de 9 membres: 4 chercheurs de l'Institut Pasteur et 4 chercheurs de l'Institut Weizmann nommés par le Conseil d'Administration sur proposition des Directeurs des deux instituts, et d'un Président nommé par le Conseil d'Administration. Le mandat des 8 chercheurs est de 6 ans, celui du Président de 3 ans. Le Conseil est renouvelable par moitié tous les 3 ans. 


Les Comités d'Experts :
Dans chacun des deux instituts, un comité d'experts est nommé par le Directeur. Il a pour tâches :

  • d'évaluer et de classer les projets de recherche collaborative Pasteur-Weizmann déposés en réponse à l'appel d'offres. Les classements réalisés indépendamment par les deux comités d'experts sont transmis au Président du Conseil Scientifique qui, en concertation avec les coordinateurs scientifiques (voir ci-dessous), choisit sur cette base les projets qui seront soutenus.
  • d'établir la liste des scientifiques de son institut qu'il propose pour une visite de l'institut partenaire.
  • de choisir sur la liste proposée par l'autre institut les chercheurs qui viendront visiter son institut, et de nommer pour chaque visiteur un "parrain" chargé d'organiser et de suivre la visite de l'invité. 

Les Coordinateurs Scientifiques :
Le Directeur de chacun des deux instituts nomme un "coordinateur scientifique" chargé de jouer, au sein de son propre institut, le rôle d'"interface" entre les chercheurs, la Direction et le Comité d'experts de son institut d'une part et le Conseil Pasteur-Weizmann (Conseil Scientifique, Conseil d'Administration) d'autre part.

Mis à jour le 14/11/2014