Actualités

Trier les actualités

  • Marie-Christine Saragosse, Présidente-directrice générale de France Médias Monde, et Christian Bréchot, Directeur général de l’Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 20.10.2016

    France Médias Monde et l’Institut Pasteur signent un accord de partenariat

    Marie-Christine Saragosse, Présidente-directrice générale de France Médias Monde, et Christian Bréchot, Directeur général de l’Institut Pasteur, ont signé le mercredi 19 octobre 2016 à Paris un accord-cadre de partenariat portant sur la réalisation d’actions de communication communes et d’échanges de contenus. Ce partenariat marque ainsi le rapprochement de deux acteurs référents, l’un sur le plan de la diffusion de l’information, l’autre de l’expertise scientifique, dont les actions se déclinent à l’échelle mondiale.

  • Prix Georges, Jacques et Elias Canetti

    Communiqué de presse | 19.10.2016

    Laleh Majlessi de l’Institut Pasteur reçoit le 11e Prix Georges, Jacques et Elias Canetti, pour ses travaux sur la tuberculose

    Mardi 18 octobre 2016, la chercheuse Laleh Majlessi a reçu le 11e Prix Georges, Jacques et Elias Canetti, pour ses travaux sur la tuberculose à l’Institut Pasteur. La récompense lui a été remise par la comédienne Rachel Arditi, petite-cousine des frères Canetti, en présence de Bernard, Johanna et Françoise Canetti, et de Christian Bréchot, directeur général de l’Institut Pasteur.

  • Efficacité des traitements contre le cancer

    Recherche | 18.10.2016

    Efficacité des traitements contre le cancer : deux bactéries de notre microbiote identifiées

    Des chercheurs de l’Institut Pasteur, en collaboration avec l’Institut Gustave-Roussy, ont identifié deux espèces bactériennes de notre organisme, Enterococcus hirae et Barnesiella intestinihominis, qui potentialisent l’effet d’un traitement courant de chimiothérapie : le cyclophosphamide. Les scientifiques avaient déjà prouvé récemment le rôle de notre microbiote dans l’efficacité des chimiothérapies. Cette fois-ci, ils ont caractérisé deux bactéries responsables de cette activité.

  • Le facteur de transcription Esrrb : une clé pour le maintien à l’identique des cellules souches au fil de leurs divisions

    Recherche | 17.10.2016

    Le facteur de transcription Esrrb : une clé pour le maintien à l’identique des cellules souches au fil de leurs divisions

    Pourquoi les cellules souches embryonnaires se divisent indéfiniment sans jamais perdre leur identité ? Des chercheurs de l’Institut Pasteur viennent de répondre à cette question, en découvrant qu’un facteur de transcription (Esrrb) intervient directement dans le contrôle du transfert d’information grâce auquel les cellules souches, issues de divisions successives, expriment les mêmes gènes que la cellule souche initiale dont elles découlent. Ce mécanisme épigénétique éclaire la façon dont se transmet l’identité des cellules. Plus généralement, le mécanisme découvert pourrait expliquer la multiplication à l’identique des cellules souches cancéreuses et donner des pistes pour empêcher leur prolifération. Autre espoir, à plus long terme : comprendre le fonctionnement des cellules souches permettrait, en médecine régénérative, de guider précisément leur multiplication dans l’intention de fabriquer des tissus, voire des organes…

  • Communiqué de presse | 12.10.2016

    Communiqué de presse suite à la publication d’un article dans The Korea Times du 5 octobre 2016

    Dans un article publié sur internet dans le Korea Times le 5 octobre 2016, de graves accusations sont portées à l’encontre de l’Institut Pasteur de Corée, de l’Institut Pasteur à Paris et de son Directeur général.

  • Pasteurdon 2016 : Merci !

    Communiqué de presse | 11.10.2016

    Pour ses 10 ans, le Pasteurdon a permis de collecter près de 1,3 million d'euros !

    Après quatre jours de mobilisation intense des chercheurs et des 36 médias partenaires du Pasteurdon, l’opération a permis de collecter près de 1,3 million d'euros de promesses de dons, entre le 6 et le 9 octobre. Pour les 10 ans du Pasteurdon, les donateurs ont à nouveau fait preuve d’une grande générosité pour soutenir directement les recherches de l’Institut Pasteur.

  • Tissu infecté par Listeria monocytogenes (la bactérie apparaît en rouge). ©Institut Pasteur

    Recherche | 10.10.2016

    Comment l’étude de la biologie des populations de Listeria ouvre une ère nouvelle pour la surveillance de la listériose

    En étudiant les génomes d’une collection internationale de souches de la bactérie Listeria monocytogenes, deux chercheurs de l’Institut Pasteur, Sylvain Brisse et Marc Lecuit (Inserm), contribuent à mieux comprendre la façon dont les différentes souches de listeria circulent dans le monde. De plus, grâce à leur méthode de typage des souches basée sur le séquençage à haut débit, la veille sanitaire internationale des cas de listériose entre dans une nouvelle ère. L’analyse comparée des souches devient plus rapide, plus précise et reproductible partout dans le monde. Signe que cette découverte marque un tournant dans ce domaine, les travaux de l’Institut Pasteur se sont faits en collaboration avec de prestigieux instituts de santé publique* américain, britannique, canadien, danois et français.

  • Enseignement | 06.10.2016

    Deuxième diffusion du MOOC en vaccinologie

    La nouvelle diffusion du  MOOC vaccinologie de l’Institut Pasteur est programmée le 5 décembre 2016.

    Les inscriptions ont débuté.​

    Ce MOOC, qui voit la participation de 31 éminents professeurs de médecine, scientifiques et professionnels de santé publique internationaux, offre une vue d’ensemble de la vaccinologie : histoire, définitions, principes de base de l’immunologie, épidémiologie, développement préclinique et clinique, vaccins récents et futurs défis.

  • Culex quinquefasciatus mâle. © Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie

    Recherche | 27.09.2016

    Le moustique Culex disculpé dans la transmission du virus Zika au Brésil

    Suspectés de jouer un rôle central dans la rapidité d’expansion du virus Zika au Brésil, les moustiques Culex quinquefasciatus ont finalement été mis hors de cause. Une étude vient en effet de mettre en évidence, en laboratoire, que les moustiques Culex ne sont pas capables de transmettre le virus Zika.

  • Bactériophages éliminant la bactérie Staphylococcus aureus sur une boite de pétri. Identification d’un nouveau système de défense des bactéries contre les phages. © Institut Pasteur.

    Recherche | 23.09.2016

    Identification d’un nouveau système de défense des bactéries contre les phages

    Les bactéries sont soumises en permanence aux attaques de virus connus sous le nom de bactériophages ou phages, qui sont les organismes les plus abondants sur terre. Elles ont développé tout un arsenal de défenses contre les phages, comme les systèmes CRISPR, dont la découverte récente donne actuellement lieu à une explosion de nouvelles applications, notamment dans le domaine de l’édition du génome (thérapie génique). Des chercheurs viennent de découvrir un nouveau système permettant aux staphylocoques de se défendre contre les phages.

En savoir plus

Musée Pasteur

musee-institut-pasteur.jpg

 

Le musée Pasteur est situé à l'Institut Pasteur, au 25 rue du Docteur Roux, 75015 Paris
 

Le musée Pasteur