Actualités

Trier les actualités

  • Anopheles stephensi infectée par Plasmodium berghei. © Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 18.07.2016

    Paludisme : une réponse immunitaire efficace et durable grâce à un parasite muté

    A l’heure où près de 3,2 milliards de personnes sont encore exposées au risque de contracter le paludisme, des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de l’Inserm ont mis au point expérimentalement un vaccin vivant génétiquement atténué contre Plasmodium, le parasite responsable de la maladie. Pour cela, ils sont parvenus à identifier et éteindre un gène du parasite, le rendant ainsi capable d’induire chez un modèle murin une réponse immunitaire efficace et durable. Ces résultats sont publiés dans le Journal of Experimental Medicine, le 18 juillet 2016.  

  • Bactériophages sur la bactérie Escherichia coli. Phagothérapie : les mécanismes d’action fondamentaux décryptés. © Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 07.07.2016

    Phagothérapie : les mécanismes d’action fondamentaux décryptés

    Des chercheurs décryptent pour la première fois les mécanismes génétiques et métaboliques qui sous-tendent l’action d’un bactériophage connu pour son potentiel thérapeutique. Face à l’inquiétante augmentation des résistances bactériennes aux antibiotiques et à la difficulté de concevoir de nouvelles molécules efficaces, la phagothérapie, qui repose sur l’utilisation de ces virus bactériens, connaît depuis quelques années un regain d’intérêt de la communauté scientifique.

  • Un néo-neurone activé par la lumière. L’incessant dynamisme du cerveau adulte. © Institut Pasteur/PM Lledo

    Communiqué de presse | 30.06.2016

    L’incessant dynamisme du cerveau adulte

    Grâce à des observations menées sur plusieurs mois, des chercheurs ont pu suivre en direct, sur un modèle animal, la formation et l’évolution des nouveaux neurones naissant au sein du bulbe olfactif, dans le cerveau adulte. De manière inattendue, ils ont pu mettre en évidence une plasticité permanente des connexions que ces néo-neurones établissent avec les circuits qu’ils intègrent.  

  • Moustique Anopheles gambiae. © Institut Pasteur/Paul Brey

    Communiqué de presse | 23.06.2016

    Paludisme – La première cartographie mondiale de la résistance à l’artémisinine apporte la confirmation définitive que celle-ci est confinée en Asie du Sud-Est et n’a pas atteint l’Afrique subsaharienne

    La première cartographie mondiale de la résistance à l’artémisinine (étude KARMA) a formellement confirmé que la résistance au principal médicament utilisé actuellement pour traiter le paludisme à Plasmodium falciparum est pour le moment confinée en Asie du Sud-Est et n’a pas atteint l’Afrique subsaharienne.

  • Des anticorps efficaces contre le virus de la dengue et le virus Zika. Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 23.06.2016

    Des anticorps efficaces contre le virus de la dengue et le virus Zika

    Des chercheurs ont identifié des anticorps aussi efficaces pour neutraliser le virus de la dengue que le virus Zika. La description du site de fixation de ces anticorps sur l’enveloppe virale, identique chez les deux virus, laisse envisager la mise au point d’un vaccin universel capable de protéger simultanément contre la dengue et la maladie à virus Zika.

  • Communiqué de presse | 06.06.2016

    Identification d’un composé thérapeutique pour un trouble autistique d’origine génétique grâce au criblage à haut débit

    Une équipe de chercheurs a mis en évidence le potentiel thérapeutique du lithium chez une patiente atteinte d’un trouble autistique rare associé au gène SHANK3. Cette molécule, habituellement utilisée pour traiter les troubles bipolaires, a pu être identifiée grâce au criblage à haut débit de composés chimiques sur des neurones humains obtenus à partir de cellules souches pluripotentes dont celles de la patiente traitée.

  • Olivier Faron, Administrateur général du Cnam et Christian Bréchot, Directeur général de l'Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 26.05.2016

    Le Cnam et l’Institut Pasteur renouvellent leur partenariat pour la formation et la recherche en santé publique

    Le mardi 24 mai, l’Institut Pasteur, représenté par son directeur général Christian Bréchot, et le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), représenté par son administrateur général Olivier Faron, ont renouvelé l’École Pasteur-Cnam de santé publique jusqu’au 30 septembre 2018. L’École Pasteur-Cnam de santé publique est née du constat, partagé par l’Institut Pasteur et le Cnam que, face à l’importance des questions de santé publique et la résurgence de maladies infectieuses qu’on croyait vaincues par les antibiotiques et la vaccination, la France devait se doter d’une école de santé publique à même de relever ces nouveaux défis par la formation de professionnels qualifiés.

  • Particules virales du VIH. VIH : Identification de récepteurs clés de la réponse immunitaire chez les patients contrôlant spontanément l'infection. © Institut Pasteur, Charles Dauguet

    Communiqué de presse | 18.05.2016

    VIH : Identification de récepteurs clés de la réponse immunitaire chez les patients contrôlant spontanément l'infection

    Un petit nombre de patients infectés par le VIH contrôlent spontanément la multiplication du virus en absence de thérapie antirétrovirale, et ne développent pas la maladie. Ces rares patients, nommés "HIV Controllers", semblent supprimer la réplication du VIH par une réponse immunitaire très efficace. Les chercheurs ont observé chez ces patients que leurs cellules immunitaires T CD4+ ont la capacité de reconnaître des quantités minimes de virus.

  • Communiqué de presse | 12.05.2016

    Méningite à méningocoques : identification d’un variant sexuellement transmissible

    Une étude de l’université de Würzburg (Allemagne) et de l’Institut Pasteur (France) déchiffre les mécanismes de l’émergence d’une épidémie de méningococcie chez des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH). Ces résultats sont publiés dans la revue en accès libre PLOS ONE

  • Virus Ebola. Confirmation de la persistance du virus Ebola dans le sperme des survivants à l’épidémie. Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 04.05.2016

    Confirmation de la persistance du virus Ebola dans le sperme des survivants à l’épidémie

    Une étude internationale, conduite par des chercheurs de l’IRD, de l’Inserm et de l’Institut Pasteur et leurs partenaires guinéens (CHU de Donka, Hôpital de Macenta, Institut national de santé publique, Université de Conakry), confirme la persistance du virus Ebola dans le sperme de survivants à l’épidémie en Guinée, jusqu’à au moins 9 mois après leur guérison. Ces résultats rappellent l’importance du suivi des survivants afin de prévenir les risques de nouvelles flambées épidémiques.

En savoir plus

Musée Pasteur

musee-institut-pasteur.jpg

 

Le musée Pasteur est situé à l'Institut Pasteur, au 25 rue du Docteur Roux, 75015 Paris
 

Le musée Pasteur