Actualités

Trier les actualités

  • tissu infecté par Listeria (la bactérie apparaît en rouge). YH Tsai, M Lecuit. Listeria : des souches hypervirulentes à tropisme cérébral et placentaire. © Institut Pasteur.

    Communiqué de presse | 01.02.2016

    Listeria : des souches hypervirulentes à tropisme cérébral et placentaire

    Des chercheurs viennent de publier une vaste étude menée sur près de 7000 souches de Listeria monocytogenes, bactérie responsable de la listériose humaine, une infection grave d’origine alimentaire. Par une analyse intégrative de données épidémiologiques, cliniques et microbiologiques, les chercheurs ont mis en évidence la grande diversité du pouvoir pathogène de cette espèce bactérienne. Ce travail a également permis de découvrir, par une analyse génomique comparative, de nouveaux facteurs de virulence dont l’implication dans les formes cérébrales et fœto-placentaires de listériose a été démontrée expérimentalement.

  • Colonies de M. canettii et  M. tuberculosis. Tuberculose : découverte d’une étape critique de l’évolution du bacille vers la pathogénicité. © Roland Brosch, Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 27.01.2016

    Tuberculose : découverte d’une étape critique de l’évolution du bacille vers la pathogénicité

    C’est la disparition d’un glycolipide de l’enveloppe bactérienne, au cours de l’évolution, qui aurait considérablement augmenté la virulence des bacilles de la tuberculose chez l’Homme. Des chercheurs ont montré que cette disparition a entrainé une modification des propriétés de surface de Mycobacterium tuberculosis, favorisant son agrégation en « corde », et augmentant sa pathogénicité. Ces résultats, qui permettent de mieux connaitre les mécanismes liés à l’évolution et à l’émergence des bacilles de la tuberculose, sont une avancée majeure dans la compréhension de cette maladie.

     
  • Repas de sang d'Aedes aegypti. © Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 08.01.2016

    L’Institut Pasteur de la Guyane publie dans The Lancet la première séquence génétique complète du virus Zika circulant en Amérique

    Après avoir confirmé les premiers cas d’infections au Surinam puis en Guyane, l’Institut Pasteur de la Guyane a séquencé le génome intégral du virus Zika responsable d’une épidémie sans précédent sévissant actuellement dans la zone tropicale du continent américain. Publiée dans la revue The Lancet ce jour, l’analyse de cette séquence montre une homologie quasi complète avec les souches à l’origine de l’épidémie qui a circulé en 2013 et 2014 dans le Pacifique.

  • Dannemann et al./American Journal of Human Genetics 2016

    Communiqué de presse | 08.01.2016

    Les gènes néandertaliens à l’origine de la stimulation immunitaire et des allergies des Hommes modernes

    Lorsque les Hommes modernes et les Hommes de Néandertal se sont rencontrés et croisés en Europe il y a plusieurs millénaires, leur mélange a introduit des variations génétiques qui ont renforcé la capacité de leurs porteurs à se prémunir contre les infections. Mais cet héritage néandertalien en a peut-être également prédisposé certains aux allergies.

  • Activation de l'inflammasome. Le mécanisme d’un candidat vaccin anti-sida filmé in vivo. © Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 21.12.2015

    Le mécanisme d’un candidat vaccin anti-sida filmé in vivo

    Grâce à une technologie innovante, des chercheurs de l’Institut Pasteur et de l’Inserm sont parvenus à filmer in vivo le déclenchement de la réponse immunitaire par un candidat vaccin anti-sida développé par l’Institut de Recherche Vaccinale et l’ANRS. Ces images inédites montrent l’action précise du vaccin quant au recrutement des cellules immunitaires nécessaires à la destruction des cellules infectées. En permettant de mieux comprendre le mode d’action du vaccin, ces résultats valident son potentiel.

  • Tissu musculaire après sepsis. Sepsis : une thérapie cellulaire pour réparer les séquelles musculaires. © Institut Pasteur

    Communiqué de presse | 15.12.2015

    Sepsis : une thérapie cellulaire pour réparer les séquelles musculaires

    Des chercheurs publient une étude dévoilant les atteintes musculaires sévères provoquées par le sepsis, ou septicémie, expliquant les lourdes séquelles des patients après la réanimation. Ils proposent une approche thérapeutique aux premiers résultats très encourageants, fondée sur la greffe de cellules souches mésenchymateuses, et permettant de restaurer, chez l’animal, les capacités musculaires.

  •  Population de macrophages infectés par le VIH. © Institut Pasteur / Asier Saez-Cirion

    Communiqué de presse | 09.12.2015

    Publication des résultats du premier cas de rémission prolongée depuis 12 ans chez une enfant infectée par le VIH

    En juillet dernier avait été révélé le cas d’une jeune femme infectée par le VIH dès sa naissance par voie materno-fœtale, en rémission virologique alors qu’elle ne prend plus de traitement antirétroviral depuis 12 ans. Ce premier cas mondial de rémission aussi prolongée chez un enfant, issu de la cohorte pédiatrique française de l’ANRS, est décrit dans un article publié le 9 décembre dans The Lancet HIV, dont le dernier auteur est le Dr Asier Sáez-Cirión.

  • Pygmée Aka, République centrafricaine. © Serge BAHUCHET/MNHN/CNRS Photothèque. L’habitat et le mode de vie influencent notre épigénome

    Communiqué de presse | 30.11.2015

    L’habitat et le mode de vie influencent notre épigénome

    Grâce à l’étude génomique des populations de chasseurs-cueilleurs Pygmées et d’agriculteurs Bantous d’Afrique centrale, des chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS, en collaboration avec des équipes françaises et internationales, ont montré pour la première fois que notre habitat et notre mode de vie peuvent influencer notre épigénome, c’est-à-dire l’ensemble du système qui contrôle l’expression de nos gènes sans en affecter la séquence.

     

  • Signature de la convention entre le CHSA et l'Institut Pasteur, le 27 novembre 2015

    Communiqué de presse | 27.11.2015

    Le Centre Hospitalier Sainte-Anne devient le premier affiliated hospital de l’Institut Pasteur

    L’Institut Pasteur et le Centre hospitalier Sainte-Anne (CHSA) ont signé ce jour une convention définissant un cadre à leurs présents et futurs partenariats, en créant pour le CHSA un statut d’« affiliated hospital » (ou hôpital affilié). Celui-ci, premier du genre, est destiné à renforcer les interactions entre les deux institutions dans les domaines de la recherche, de la formation, de l’enseignement et de l’animation scientifique.

    L’Institut Pasteur et le Centre hospitalier Sainte-Anne (CHSA) ont signé ce jour une convention définissant un cadre à leurs présents et futurs partenariats, en créant pour le CHSA un statut d’ « affiliated hospital » (ou hôpital affilié). Celui-ci, premier du genre, est destiné à renforcer les interactions entre les deux institutions dans les domaines de la recherche, de la formation, de l’enseignement et de l’animation scientifique. - See more at: http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/documents-presse/le-cen...
    L’Institut Pasteur et le Centre hospitalier Sainte-Anne (CHSA) ont signé ce jour une convention définissant un cadre à leurs présents et futurs partenariats, en créant pour le CHSA un statut d’ « affiliated hospital » (ou hôpital affilié). Celui-ci, premier du genre, est destiné à renforcer les interactions entre les deux institutions dans les domaines de la recherche, de la formation, de l’enseignement et de l’animation scientifique. - See more at: http://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/presse/documents-presse/le-cen...
  • Une infirmière de l'Institut Pasteur du Cambodge. Dengue : les personnes asymptomatiques transmettent le virus aux moustiques. © Arnaud Tarantola - Institut Pasteur du Cambodge

    Communiqué de presse | 10.11.2015

    Dengue : les personnes asymptomatiques transmettent le virus aux moustiques

    Des chercheurs de l’Institut Pasteur du Cambodge, de l’Institut Pasteur à Paris et du CNRS apportent la preuve que les personnes infectées par le virus de la dengue mais ne présentant aucun symptôme clinique, peuvent infecter les moustiques qui les piquent. Ces cas asymptomatiques qui, avec ceux faiblement symptomatiques, représentent pourtant trois quarts des infections, seraient donc impliqués dans la chaîne de transmission du virus.

En savoir plus

Musée Pasteur

musee-institut-pasteur.jpg

 

Le musée Pasteur est situé à l'Institut Pasteur, au 25 rue du Docteur Roux, 75015 Paris
 

Le musée Pasteur